Thursday, August 23, 2007

Quand l'eau en bouteille part à vau l'eau...

Il y a quelques années , des restaurants de la Napa Valley au Nord de San Francisco, prenant en compte la pollution et la consommation d'énergie liées à l'eau en bouteille (extraction, fabrication et recyclage des bouteilles etc..) ont renoncé à servir de l'eau plate en bouteille, remplacée par l'eau du robinet, éventuellement refiltrée par leurs soins. Mais le mouvement a eu un succès limité.
Pourtant, cette fois il a le vent en poupe depuis qu'Alice Waters, la grande prêtresse de la cuisine californienne ne propose plus dans son restaurant et son café "Chez Panisse" à Berkeley que de l'eau "maison", plate mais aussi à bulles grâce à son "carbonator" (clic).

4 comments:

Julien said...

Sincerement, je ne sais pas ce qui est pire en terme de conso d'energie, entre la mise de bouteille d'eau de source, et le recyclage des eaux usees, ou dessalinisation, puis la distribution dans un reseau gigantesque... En tout cas si on regarde "l'empreinte globale" (usines, reseaux, produits "chimiques") , je dirais que rien n'est joue!

Enfinm dans tous les cas, le debat sur l'eau ne fait que commencer et on risque tot ou tard de ne plus pouvoir boire telle qu'elle l'eau du robinet...

monique said...

Sans compter les déformations du dos à porter les bouteilles.....

Jean-Philippe said...

Moi j'ai toujours un doute sur la qualité de l'eau... d'autant que ici on trouve surtout de l'eau de nappe et pas de source... doute complètement infondés...

scherb - caluire - France said...

Une solution à la consommation de l'eau du robinet...c'est "la carafe filtrante" au charbon actif. Une bonne filtration, plus de mauvais goût ni de pesticides, pas de goût de chlore. Moins cher que les bouteilles pour un très petit investissement...
PIERRE