Tuesday, March 29, 2011

Témoignage d'une famille homoparentale à San Francisco

Liz et Peggy sont les mamans de Michael, 17 ans. Elles vivent ensemble depuis 1983 et se sont mariées en 2008 . Au moment où Gavin Newsom avait autorisé le mariage des couples de même sexe juste après son élection de maire en février 2004, Liz et Peggy avaient préféré s'inscrire plutôt que de faire la queue pendant des heures autour du block du City Hall sous la pluie. Avant que leur date de leur rendez-vous soit atteinte, la cour de Californie avait interdit les mariages homosexuels, interdiction reconnue ensuite comme discriminatoire et contraire à la constitution californienne. Elles ont profité du deuxième créneau en 2008 avant la nouvelle suspension .
Leur mariage reste légal, au moins en Californie. Elles ont tous les avantages sociaux et impositions des gens mariés à l'échelle de l'état, mais pas les avantages et impôts fédéraux. Elles ne savent pas trop ce qui se passerait si elles décidaient d'aller dans un autre état américain... ce qu'elles n'envisagent absolument pas !
Michael est le fils biologique de Liz, mais Peggy a pu adopter le garçon (ce qui n'a été ni automatique ni même simple ) et elles sont donc parents à part égale ( son certificat de naissance ne porte pas la mention" père et mère", mais "parents").
Au cours des dernières années, elles ont senti une évolution nette sur l'acceptation de leur type de famille. Au cours des premières années de Michael , les écoles ne posaient pas de question "don't ask don't tell", maintenant les choses sont plus ouvertes, au moins dans l'école qu'elles ont choisie.
Elles insistent pourtant sur le fait que San Francisco est une "bulle" particulièrement tolérante, (même s'il y a encore de temps à autre quelques attitudes hideuses) : elles n'auraient pas voulu que Michael grandisse ailleurs, pas même dans certains coins tout proches de East Bay.
Mais Liz conclut de façon optimiste : "Il a fallu 130 ans pour que les femmes acquièrent le droit de vote dans ce pays et à l'échelle de ma vie, il y a de tels changements sur l'acceptation de nos familles, qui gagnent la Californie et progressivement l'ensemble du pays que nous sommes, je pense, sur la bonne voie".

6 comments:

CarnetsdeSeattle said...

C'est vraiment encourageant. Je prépare un article de mon coté sur l'homosexualité dans les jeux vidéos, et il y a aussi des avancées assez incroyables. Cela fait plaisir.

alexandre said...

Elles doivent tout de même vivre effectivement dans leur bulle de San Francisco pour considérer que tout va bien ou presque. Enfin, c'est vrai qu'on sent une petite évolution....mais c'est bien lent.

Méla said...

Tres beau temoignage.

Des news de San Francisco said...

J'ai entendu l'interview de Dan Savage et de son partenaire Ted Miller dans" Fresh Air", mon emission préférée sur KQED. Apres avoir lancé un grand mouvement de sensibilisation sur You Tube, ils viennent de sortir un livre sur le sujet : (attention prenez votre elan pour lire le titre) "It Gets Better: Coming Out, Overcoming Bullying, and Creating a Life Worth Living". Ils ont adopté un petit garcon et parlent comme deux papas heureux !
Nathalie

geneline said...

, L'article annoncé par les carnets de Seattle dans le premier commentaire est en ligne: Courez-y vite! http://www.carnetsdeseattle.fr/2011/04/romance-et-jeux-videos.html

Kangana Ranaut said...

tu oublies de dire que c'est extremememt bruyant le soir ( pour les diners en amoureux forget about it!)... et toujours plein...la food est de bonne qualite et c'est so "branche" to be there...un peu too much parfois ...

lehenga blouse designs by manish malhotra
quotes about romantic love
happy wednesday