Wednesday, September 27, 2006

La bande des quatre

Aucun chercheur d’or n’a laissé son nom dans l’histoire pour avoir fait fortune avec le précieux métal, par contre tout le monde ici les connaît, au moins parce que leurs noms sont attachés maintenant à des bâtiments : l’hôtel Mark Hopkins, l’hôtel Huntington, la galerie Crocker et, dernière mais pas la moindre, l’Université de Stanford.
Qui étaient ces quatre qu’on a appelés les big four? Les vrais gagnants de la ruée vers l’or , ceux qui ont réalisé très vite que toute cette masse humaine devait être nourrie, équipée et plus encore, transportée et qu’il y avait là des «affaires à faire »...
Arrivés en Californie en bateau au début des années 1850, Mark Hopkins, Collins Huntington, Charles Crocker et Leland Stanford , sans doute le plus brillant des quatre, ont été les premiers grands entrepreneurs de la région. Après avoir fait du «business» à Sacramento, ils se lancèrent dans la construction du train qui traversait tout l’ouest, Rocheuses et Sierra Nevada jusqu’à Sacramento.
Quand tout a été achevé en 1869, il fallait 6 jours et demi pour passer d’une côte à l’autre (à comparer avec la traversée du pays en wagons à cheval, au trajet en bateau avec traversée par la terre l’isthme de Panama pour passer de l’Atlantique au Pacifique, ou au trajet des bateaux qui faisaient le tour par le Cap Horn….)
Le père du projet était Théodore Judah, mais écœuré par les méthodes de la bande des quatre,il vendit ses parts et quitta le projet.
Car les quatre étaient quelque peu approximatifs sur la morale : ils ont corrompu géologues et experts, faisant surestimer les frais (en remplaçant les plaines par des montagnes sur les devis !) et exploité les immigrés chinois pour arriver à leur faire poser 530 miles de rails en 293 jours ! Bref, des requins d’envergure...

2 comments:

Dolce said...

Aujourd'hui ils auraient peut etre ete traders... !

Comme quoi le fait d'arnaquer et de surestimer les devis, c'est pas d'aujourd'hui.

Ines said...

Merci geneline pour ces billets instructifs...c'est un plaisir de lire ton blog.