Monday, September 18, 2006

Liberty street

Ce que j'aime de Liberty street, c'est l'harmonie de ce petit coin de Noe Valley. J'ai toujours imaginé l'une de ses maisons comme le théatre du dernier roman d'Armistead Maupin...
La rue commence à l'angle de Castro street, dans le quartier gay, par une succession de ravissantes maisons victoriennes parfaites, peintures pimpantes, jasmin grimpant, sous la blancheur éblouissante de la lumière (le mois de septembre est souvent magnifique ici). Puis une grande volée de marches, et du sommet on découvre la petite vallée d'un côté, et de l'autre la baie et le quartier Mission. L'atmosphère change peu à peu, Liberty se divise encore, quelques escaliers plus loin, pour atteindre le quartier mexicain.

2 comments:

juju said...

Plus san franciscain que ça; tu meurs!

julie70 said...

ebluissantes images, merci pour les explications aussi