Monday, December 12, 2005

Black tie ou... la marche des pingouins

J’étais hier à l’une de ces soirées dites " black tie " qui vont en se multipliant quand on s’achemine vers l’hiver, avec souvent pour objectif de lever de l’argent pour une institution, et qui peuvent réunir plusieurs centaires de personnes.
Les messieurs y portaient tous le tuxedo (voir la figure ci dessous).
Côté dames, la plus grande souplesse autorisée conduisait à une diversité certaine : à côté de robes fourreau souvent lourdement pailletées, on pouvait voir une robe longue en taffetas vert pomme agrémenté d’un énorme nœud-nœud sur l’arrière côtoyer des haillons prune habilement découpés dans des tissus très transparents dont seul le nombre de couches superposées assurait la pudeur indispensable.
Sur la piste de danse, un couple d’hommes en tuxedo valsait dans l’indifférence générale…
Conformisme et liberté, l’une des contradictions de cette ville…

3 comments:

Estelle said...

Conformisme et liberte sont contradictoires, mais l'un peut aussi expliquer l'autre. Le conformisme permet peut-etre de se rassurer face a une liberte fortement critiquee dans le reste du pays... ???

San Francisco Daily Photo said...

Geneline: merci pour ce billet tres visuel! Ca m'a bien fait sourire, et c'est parfaitement "only in San Francisco".

Sinon, moi je trouve que San Francisco n'est pas conformiste du tout (quand on voit par exemple comment les gens s'habillent). Evidemment, dans les soirees mondaines, il faut ce qu'il faut, mais je crois que c'est partout pareil. Et puis le fait que ce type de soiree soit annonce comme une soiree "black-tie" prouve bien que si ca n'etait pas clairement stipule, on y trouverait surement des gens en short et en sandales! ;-)

geneline said...

Même s'il m'a fallu un certain temps pour le réaliser, je pense qu'à San Francisco, tout est codé, y compris l'absence de cravate dans certains milieux (mais pas tous!).
De même le standing d'un immeuble ne se juge pas seulement sur la présence ou l'absence d'un door-man ( ce qui représente un vrai service) mais aussi sur le fait que le door-man porte ou non un blaser!
Regarde le nombre de locations de tuxedos: il montre bien que si on veut par ex assister à un mariage black tie, il faut en passer par là.