Sunday, May 21, 2006

Bay to breakers

Aujourd'hui, troisième dimanche de mai, grand jour pour les San Franciscains : celui de Bay to breakers, la course qui traverse la ville "de la baie aux brisants". La plus grande course du monde, avec jusqu'a 100 000 participants les bonnes années, coureurs mais surtout marcheurs. Avec son rituel: départ 8 heures, près du Ferry Building. D'abord les "seeded", les classes, les sérieux. Derrière, le tout venant, coureurs et surtout marcheurs.
Quand le coup de revolver du starter libère les seeded, la folie commence par une volée de tortillas, le jeu consistant à percher ses petites crêpes sur ls fils du tramway, avec les pulls et survêtements devenus inutiles pour courir.La cohorte s'ébranle et c'est la fête sur tout le trajet, sur la chaussée et sur les trottoirs, toutes générations confondues, les plus jeunes dans les poussettes. On rivalise de déguisements , on applaudit les plus inattendus.On repère les "bare to breakers", " les tout nus jusqu'aux brisants", des hommes pour la plupart, certains, nudistes occasionnels avec leur cul tout blanc, d'autres les vrais, au bronzage integral. La course se termine après 7 miles (12 km) au bord de l'océan et la fête s'achève au terrain de polo après la course par un gigantesque pique-nique.
La météo a été clémente : la pluie n'est arrivée que dans l'aprés-midi.

3 comments:

Tomate Farcie said...

Ah, je savais bien qu'il y aurait des bloggeurs sympas qui auraient envie de se lever de bonne heure pour nous rapporter l'evenement et que moi je n'aie pas à le faire ;-)

Jolies photos, comme toujours. Dommage pour la pluie l'apres midi, hein? :)

paris2texas said...

oh mais la photo du Piou, elle est ou ? :)

brigetoun said...

la photo du piou elle est sur son blog, enfin presque. Là sur la dernière il y a une bien belle dame ; et un nudiste honteux s'est masqué