Wednesday, November 23, 2005

Restez cool devant la dinde

Evidemment il y aurait de quoi paniquer, c'est l'animal emblématique de Thanksgiving ! Benjamin Franklin aurait écrit en 1784 qu'il aurait bien vu la dinde (en fait le dindon sauvage à l'époque ... beaucoup moins stupide paraît-il) figurer sur le drapeau américain à la place de l'aigle.. Il a dû se ressaisir depuis puisqu'il n'en est rien heureusement!
Le "Holiday guide" de Thanksgiving est certainement dans tous les canards (!) locaux (moi je le lis sur SF Chronicle évidemment), et vous pouvez sans doute trouver dans le vôtre le "Basic Planning Guide", sorte de remake local du Larousse Ménager pour ménagères dépourvues de cerveaux..
Si vous avez peur d'oublier quelque chose au moment du compte à rebours, une semaine avant, deux jours avant, et le fameux jeudi, suivez le programme à la lettre, tout y est consigné.
La première décision à prendre est de savoir le style de repas que vous voulez: servi à l'assiette, en buffet, ou en "family style" (au plat, comme en famille).
N'oubliez pas de dénombrer vos assiettes et couverts assortis, et de prévoir chaque récipient. Réfléchissez à la décoration de la table, au nombre de bougies et décorations à prévoir, etc. Interrogez vous sur les goûts de vos invités. Certains sont-ils végétariens? allergiques? etc...
Ressentez-vous une quelconque appréhension à l'idée de cuire cet énorme volatile? L'auriez vous disposé à l'envers dans le plat? Vous n'arrivez pas à retourner votre bête? Se serait-elle coincée dans le four? Pas de panique! une Turkey hotline est à votre disposition, avec une liste de numéros couvrant tous les fuseaux horaires des USA, où les grosses fermes reproductrices et des associations vous répondront 24 h sur 24!
Si vraiment vous angoissez trop, Safeway vous propose l'option turkey précuite ("Fast! only two hours!") et nombre de magasins bienveillants vous fourniront le repas complet en barquette!
Enjoy!

2 comments:

rosette said...

Eric Fottorino dans le Monde écrit ".. George Bush a laissé la vie sauve à Marshmallow, un gros dindon de 18 kg (...). Entouré d'enfants, le président a rendu hommage aux soldats américains engagés en Irak. Les vrais dindons d'une farce sanglante".

Claudius said...

Oui, cette information comme quoi Bush aurait "gracié" des dindes m'a fait bondir lorsqu'on sait qu'il a la responsabilité de pas mal d'exécutions capitales.

Vraiment, les états-uniens n'ont pas mérité un type pareil.