Tuesday, April 25, 2006

Conservatory of Flowers

Quand on le découvre pour la première fois au cœur du Golden Gate Park, on a l’impression de l’avoir déjà vu quelque part. Exact. C’est la copie conforme des serres de Kew Gardens près de Londres commandée par un millionnaire américain, James Lick, mort avant son installation dans le park en 1879.Mais ne ratez pas pour autant l’intérieur…

6 comments:

Dolce said...

Moua aussi j'ai vu des fleurs ce we, au salon international de l'orchidee a New York, le 26eme !

Anonymous said...

oh la flemmarde, oh je sais je sais, je pourrais fouiller... promis je vais prendre le temps de la faire ! Mais en attendant je vous la pose, avez-vous fait des photos du quartier des psychédéliques (dont le nom m'échappe à l'instant) ? Des salles de concert mythiques (Fillmore west, ...) ? Merci !

geneline said...

Oui, le quartier Haight-Ashbury est au programme du mois de mai, avec le retour du soleil le quartier revit à nouveau; mais je ne connais pas les salles de concerts mythiques de Fillmore.

Anonymous said...

Ah... va falloir se mettre au Grateful Dead, au Quicksilver Messenger Service, au Jefferson Airplane, au Country Joe and the Fish, et bien d'autres alors ! Tous les plus grands y sont passés... Je me demande si c'est la même salle actuellement ou si ça n'a pas changé d'endroit, je crois qu'il y a quelque chose à ce sujet. A NY existe ou existait son pendant : le Fillmore East.
Pour Frisco :
http://www.thefillmore.com/
Il y a ou avait l'Avalon Ballroom aussi...
Quelle époque ça a dû être, ce summer of love 67 et les quelques années qui ont suivi...

geneline said...

Anonymous,
Tu devrais créer ton propre blog sur le sujet. Tu es manifestement passionné et tu connais beaucoup de choses. Alors, vas-y!

Anonymous said...

oh je suis passionnée par le rock en général, et San Francisco en est un de ses passages obligés (pas le seul !). Il y a déjà beaucoup de blogs musicaux sur la blogosphère. Parler de musique est vite lassant, restent les morceaux à faire écouter aux auditeurs de passage...