Thursday, February 02, 2006

Harry street

San Francisco ne montre certains de ses visages inconnus et envoûtants qu’au promeneur qui prend le temps de parcourir ses collines à pied. Certaines rues ainsi se finissent par des escaliers, et les jolies maisons cachées dans la végétation n'ont pas d'autre accès que ces marches de bois. Vue magnifique, végétation luxuriante, paix assurée, mais... galère garantie pour monter les sacs du marché!

3 comments:

Christophe said...

c'est super mignon comme endroit... ça donne envie!

paris2texas said...

Une oasis au millieu de la folie !

geneline said...

Ce n'est pas un cas isolé.
Pour les découvrir, un livre irremplaçable: Stairway walks in SF d'Adah Bakalinsky qui propose 27 initinéraires pour découvrir les plus beaux.